Close
La révolution : la fin de LinkedIn gratuit pour les recruteurs !

La révolution : la fin de LinkedIn gratuit pour les recruteurs !

2016 et 2017 seront à marquer d’une pierre blanche ! LinkedIn est devenu payant pour toute personne qui fait du recrutement. Les changements annoncés en 2016 et mis en place fin 2016 et (pour tous les utilisateurs français de LinkedIn début 2017) sont un tsunami pour les recruteurs. Je n’ai pas d’autres mots tellement les changement sont totalement gigantesques !

La fonction recherche avancée disparaît du gratuit et du Premium qui lui-même disparaît. Plus possible non plus de faire des recherches par code postal.

Dorénavant pour sourcer sur LinkedIn, il faudra payer car sinon vous serez réduit au minimum. Même si tout n’est pas négatif avec notamment un design sympa et une ergonomie agréable, c’est un jour de deuil pour les recruteurs. Je pense que pour les utilisateurs lambda, ces changement sont plus intéressants par contre.

Décryptage du tsunami LinkedIn pour les recruteurs… et pour les autres :).

 

Le sourcing gratuit sur LinkedIn, c’est terminé !!

Si vous aviez LinkedIn Recruiter, rien ne se passe et c’est normal ! Maintenant si vous étiez en gratuit ou même en Premium, vous perdez beaucoup de choses.

Vous perdez d’abord la partie recherche avancée avec la partie recherche sur l’intitulé de poste et le code postal qui étaient les 2 filtres les plus efficaces. Il vous reste maintenant une grande barre de recherche qui recherche sur tout le profil dans laquelle vous pouvez mettre des booléens.

nouveau design linkedin recrutement

Si je cherche des personnes qui font du recrutement sur LinkedIn, j’aurais fait avant dans intitulé (ou fonction) : recrutement OR recruteur OR talent. Cela ne cherche que dans la fonction et me donne des résultats précis.

Maintenant la même recherche me donne des résultats beaucoup plus larges et je ne peux pas affiner autant que je voudrais.

nouveau linkedin recruiter lite

J’ai malgré tout des filtres qui me sont proposés à droite de l’interface pour affiner mes recherches.

Les recherches sauvegardées disparaissent aussi. Je sais que vous êtes un certain nombre à l’utiliser. Nous avons aussi perdu les notes sur les profils ainsi que les tags (possibilité d’annoter et de classer les profils LinkedIn dans son réseau). La page LinkedIn Université est accessible uniquement avec un URL dédié. Pour les notes sur les profils LinkedIn, je vous conseille Dux Soup dont je parle sur la liste des outils de sourcing !

Le plus étonnant est que le nouveau LinkedIn Recruiter a aussi subi les foudres de la communauté des sourceurs du monde entier. La syntaxe et l’utilisation des booléens sont totalement illogiques et la recherche n’est pas encore optimale. Les propositions de profil s’améliorent mais restent encore perfectibles.

Pour moi, LinkedIn est un produit/outil exceptionnel notamment pour les recruteurs. La marge de progression est encore énorme. Concrètement, c’est l’utilisateur non averti qui en profite le plus avec ce nouveau design.

 

Pour les utilisateurs lambda, un nouveau LinkedIn plus simple !

Autant la fonction recherche (et les recruteurs) a été durement touchée par les changements, autant les utilisateurs lambda vont y retrouver des éléments intéressants et vraiment plaisants.

Le design de LinkedIn est directement inspiré de son application mobile et l ‘ergonomie est agréable. Le profil et le partage sont mis au centre avec une diminution significative du nombre d’onglets.

design nouveau linkedin interface

Les invitations sont personnalisables par défaut et la capacité à se connecter ou envoyer un message est bien mise en avant.

invitations linkedin personnalisables nouveau linkedin

Vous retrouverez de nouvelles possibilités et notamment l’intégration avec Lynda (plateforme d’apprentissage) sous le nom Learning mais aussi Lookup pour trouver vos collègues (avec une adresse mail d’entreprise) ou encore les groupes.

integration lynda linkedin learning

Pour un utilisateur peu chevronné, le nouveau LinkedIn est facile d’utilisation et doit permettre d’augmenter l’adoption. Le profil est plus clair et d’ailleurs LinkedIn a décidé de supprimer la possibilité de changer les blocs du profil (mettre ses recommandations en avant ou d’autres blocs). De la même façon, on ne peut plus voir les slides de slideshare. Par contre, les utilisateurs peuvent voir leurs statistiques de partage plus facilement.

Enfin, LinkedIn a mis en place un système de chatbot pour vous aider à organiser vos tâches dans la partie messagerie.

Ce nouveau design de LinkedIn est quand même centré autour de l’utilisation et de la simplicité et pour ça, LinkedIn s’est clairement amélioré.

Dans ce contexte, comme s’en sortir pour le recruteur ? Quelles décisions prendre ou quelles solutions choisir ?

 

Quelles solutions pour les recruteurs ?

Maintenant que vous savez ce qui vous attend dans quelques mois (le déploiement de la nouvelle interface dans LinkedIn est à peine commencé en France), voici les idées et solutions possibles, si vous faites du recrutement et du sourcing sur LinkedIn.

Solution 1 – Payer mais que payer ?

Si vous voulez vraiment retrouver la fonction recherche avancée, il y a 2 solutions. Soit payer un accès LinkedIn Sales Navigator (qui coute plus cher que l’ex compte Premium LinkedIn) pour 57 euros/mois soit passer sur le Recruiter Lite (qui est une version light du LinkedIn Recruiter) pour 90 euros/mois. Vous pouvez évidemment aussi opter pour le LinkedIn Recruiter dont le prix oscille entre 4000 euros et 7000 euros à l’année, selon les négociations groupe que vous avez menées.

prix linkedin sales navigator

Pour le reste, vous avez une option Jobseeker avec des inmails ou Business avec des inmails mais sans fonction recherche avancée donc carrément moins pratique pour faire du recrutement.

En gros, vous payez 13 euros de plus par mois si vous aviez un Premium et 57 euros par mois si vous aviez un compte gratuit. Sinon, vous passez sur le Recruiter Lite.

prix recruiter lite linkedin

 

Solution 2 – Faire des recherches booléennes avancées dans la barre de recherche

Vous pouvez aussi développer votre talent à utiliser des recherches booléennes dans la barre de recherche puis affiner avec les filtres proposés.

Vous pourriez utiliser par exemple la méthode universelle (que nous vous enseignons sur #TruAcademy) pour avoir une ligne de recherche bien travaillée. Dans tous les cas, la finesse de recherche ne sera pas la même car le travail sur les synonymes est limité. LinkedIn vous impose ses mot-clés !

Les booléens continuent de fonctionner dans LinkedIn même si en testant les guillemets, les résultats ne fonctionnent plus.

Le point positif est qu’il ne semble plus y avoir de limite commerciale avec un profil LinkedIn gratuit. Je dois vérifier cette information sur la durée pour être sûr de ça. Mais si c’est le cas, cela a du sens avec la suppression de la recherche avancée.

 

Solution 3 – Passer par Google

La dernière solution est de passer par Google et avoir plus de profils et surtout des profils différents. Il y a quelques semaines, des personnes ont partagé le fait que LinkedIn avait bloqué la possibilité de trouver les profils par Google ou en tout cas d’être scannés, et finalement, l’information s’est révélée fausse.

Vous pouvez donc toujours faire vos recherches de profils LinkedIn dans Google et vous compléterez très bien avec une recherche sur LinkedIn directement :

site:fr.linkedin.com/pub OR site:fr.linkedin.com/in -dir/pub « mots-clés »

Essayez car cela vous donne des profils différents !

trouver des profils linkedin via Google

 

Quelle conclusion ?

Clairement le chemin pris par LinkedIn est celui de la monétisation pour les utilisateurs réguliers ou irréguliers qui font du business. Les recruteurs sont donc en 1ère ligne. Il est probable que les recruteurs spammers sont visés mais ceux-là sont souvent ceux qui ont payé. Le rachat par Microsoft pour moi n’a aucun impact sur ces choix car ces choix étaient déjà faits avant le rachat !

Alors oui, les changements annoncés et qui sont mis en place sont énormes pour la communauté du recrutement. IL va falloir s’y faire et être prêt à payer. Fini les recherches sympas avec la recherche avancée.

Espérons que les produits payants pour les recruteurs continuent de s’améliorer car par rapport à la puissance de l’outil qui est phénoménale, les outils payants ne sont pas toujours à la hauteur voire décevants.

La fin programmée de Viadeo laisse un champ libre important à LinkedIn… mais comment va-t-il prendre cette place ? Va-t-il imposer ses prix au marché du fait de sa position dominante ? (ce qui est déjà plus ou moins le cas)

Est ce que des solutions alternatives vont se développer maintenant que LinkedIn fait payer de plus en plus ses vrais utilisateurs ?

C’est quand même sacrément difficile à avaler pour les utilisateurs réguliers de LinkedIn qui ont suivi le développement de la plateforme et qui, du jour au lendemain, vont devoir payer.

Après la mue opérée par les sites emploi, voici donc le tour de LinkedIn !

Je vous donne RDV en 2017 pour une année excitante en nouveautés !!

 

Vous retrouverez tous ces changements analysés dans #TruAcademy avec notamment des modules dédiés sur LinkedIn Sales Navigator et LinkedIn Recruiter Lite pour les recruteurs.

Rejoignez nous !

18 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

  1. Michel SARFATI Déc 20, 2016 - 07:16

    Très bonne nouvelle pour Profile Data donc !
    Aucune limite dans les recherches, tous profils en clair (quel que soit votre réseau), syntaxe bien plus puissante et précise que le Google Search, nombreuses fonctionnalités facilitant la vie du recruteur …
    Bonnes fêtes à Link Humans !!

    Reply
    • Laurent Brouat Déc 20, 2016 - 09:41

      Hello Michel, merci pour tes voeux ! Par contre, je parlais de solution entièrement gratuite et il me semble que Profile Data est aussi payant 🙂

      Reply
  2. Olivier Barachet Déc 20, 2016 - 07:32

    Bonjour Laurent,

    Merci pour cet article fort intéressant qui vient confirmer des informations officielles de Linkedin reçues la semaine dernière pour les utilisateurs de comptes business plus. Les difficultés de viadeo et le quasi monopole de Linkedin va effectivement susciter l’appétit de challengers. j espère que l’année 2017 va être riche en innovation pour les recruteurs dans la manière de cultiver leur réseau professionnel. N’est ce pas la porte ouverte pour renforcer les méthodes de chasse dans une profession de plus en plus dépendante de Linkedin?
    Je souhaite d’excellentes fêtes de fin d’années à l’ensemble de l’équipe Link Humans.

    Olivier

    Reply
    • Laurent Brouat Déc 20, 2016 - 09:43

      Hello Olivier, merci pour ton commentaire ! je ne sais pas si cela va renforcer la partie chasse mais la nécessité pour un recruteur d’avoir un réseau sera d’autant plus importante !

      Reply
  3. vovan Déc 20, 2016 - 07:41

    Bel article !

    Reply
    • Laurent Brouat Déc 20, 2016 - 09:44

      Merci !

      Reply
  4. Nicolas R Déc 20, 2016 - 07:54

    Super article Laurent.
    Du coup qu’en est-il de l’annonce de la fin des opérateurs booléens (cf article de Irina Shamaeva) ?
    Et la différence entre les comptes Premium et Business c’était quoi au juste ? Pourquoi ne pas prendre un compte Business et utiliser les recherches booléennes directement via google du coup ?

    Reply
    • Laurent Brouat Déc 20, 2016 - 09:47

      Hello Nicolas, c’est une excellente remarque ! J’ai testé l’opérateur OR et il semblait fonctionner… par contre les guillemets ne fonctionnent plus ! Donc, je n’ai pas encore une liste précise et pu tester de façon extensive les autres opérateurs booléens (le AND fonctionne aussi). Le Premium avait la fonctionnalité recherche avancée et des filtres de recherche (recherche dans les groupes, seniorité…) disponibles, le business a juste les inmails mais pas de fonctionnalité de recherche. Le business est une version premium dépouillée !

      Reply
  5. Logique il y a moins de 10% des recruteurs pros qui ont un compte Linkedin (en France en tous cas) et qui « bricolent » ou « hackent ».
    Altaïde paye depuis longtemps des comptes Linkedin Recruiter à l’ensemble des consultants du cabinet. C’est un investissement lourd (à relativiser car c’est plutôt moins cher que Monster à la grande époque) mais le retour sur investissement est largement à la hauteur.
    Il y a un moment, il faut savoir ce qu’on veut : être chasseur de têtes cela nécessite aussi d’avoir un vrai réseau dans l’écosystème où on chasse et des moyens de sourcing (Linkedin, Profile Data, ou autres solutions…). 😉

    Reply
  6. Vincent Garcia Déc 28, 2016 - 04:35

    Une nouvelle offre qui a pour but de promouvoir LinkedIn auprès des RH de moyennes/grandes organisations. Exit les mauvais cabinets de recrutement qui avaient pris l’habitude de s’en servir en lieu et place de compétences de sourceurs…

    C’est donc globalement une bonne nouvelle qui laisse un peu plus de place aux acteurs du recrutement qui ont un vraie valeur ajoutée.

    Reply
  7. Yann Gourvennec Déc 30, 2016 - 09:25

    Bravo Laurent bel article.
    1. Hélas tes images sont cassées on ne voit pas les copies d’écran
    2. Pour ceux qui paient un compte premium depuis longtemps (je l’ai fait depuis des années non pour ce que ça m’apportait mais parce que je considérais que LinkedIn était un outil de travail et méritait d’être acheté) cela veut-il dire que nous pouvons arrêter ? J’aimais bien La fonction inmail qui me permettait d’approcher quelqu’un sans le harceler puis Lui proposer de rejoindre mon réseau.

    Reply
  8. carbonne Jan 10, 2017 - 11:02

    merci pour ces infos et votre veille.

    Reply